Publié le 17 Novembre 2015

Rédigé par aragon 43

Publié dans #politique

Repost0

Publié le 15 Novembre 2015

HUMA SPECIAL DEMAIN MATIN

CLIQUEZ SUR CETTE PHRASE POUR AVOIR LE CONTENU

ABONNEZ VOUS AU SEUL JOURNAL QU MONTRE LES TENANTS ET ABOUTISSANTS DE CETTE TUERIE

Voir les commentaires

Rédigé par aragon 43

Publié dans #HUMANITE

Repost0

Publié le 15 Novembre 2015

Rédigé par aragon 43

Publié dans #politique

Repost0

Publié le 15 Novembre 2015

CGT : ATTENTATS DE PARIS

Attentats à Paris

Indignation et soutien aux familles endeuillées

La CGT est profondément choquée et indignée par les attentats criminels qui ont été perpétrés la nuit dernière à Paris.

Toute la CGT tient à témoigner de son soutien et de sa solidarité à l’ensemble des familles touchées par cette tragédie.

Elle salue la mobilisation extraordinaire de l’ensemble des agents des services et entreprises publics, qui montrent en chaque circonstance, leur engagement au service des populations.

Les militants et les syndiqués de la CGT continueront plus que jamais à défendre au quotidien les valeurs de solidarité, de paix et de fraternité, valeurs essentielles de la démocratie et de notre république.

Alors que notre société vit une crise économique et sociale terrible, ces fondamentaux doivent être réaffirmés plus que jamais. Face à ces actes criminels sans précédent, toutes tentatives d’opposition de salariés ou de citoyens doivent être condamnées.

Le gouvernement vient de prendre des mesures d’urgences en matière de sécurité. La CGT réaffirme son attachement aux libertés individuelles et collectives. Au-delà de ces heures d’émotion et de recueillement, d’autres mesures, tant au niveau national qu’international, seront à mettre en œuvre rapidement pour retrouver ces valeurs de la République et conquérir une paix durable partout dans le monde.

Le mouvement syndical français et mondial doit s’unir dans cette période. Les messages de condamnation et de soutien arrivés de nombreux pays du monde, montrent que c’est possible et indispensable.

Montreuil, le 14 novembre 2015

Voir les commentaires

Rédigé par aragon 43

Publié dans #syndicalisme

Repost0

Publié le 11 Novembre 2015

RETRAITES : QUELQUES MISERABLES CENTIMES

LETTRE OUVERTE A MADAME MARISOL TOURAINE

Madame la Ministre des maltraités,

Permettez- moi de vous remercier chaleureusement pour votre décision d’augmenter ma pension de retraite et celle de mon épouse.

Nous avons été comblé quand nous avons reçu les avis de revalorisation de nos retraites du régime général de la Sécurité sociale.

Merci… merci. Mon épouse n’en revient pas, elle qui a eu une carrière incomplète, a reçu une augmentation inespérée que vos services ont calculé à la centime près : 0,26 euros.

Elle a tout de suite acheté un carambar pour vous témoigner à quel point elle a apprécié votre douceur.

Quand à moi, retraité à carrière complète, j’ai vu ma pension progressé de 1 euros 08.

Tellement fortuné, je me suis précipité au bistrot du coin pour fêter pareil événement et boire un café pour me remettre de mes émotions ; le garçon de café m’a réconforté en me demandant 1 euros vingt pour l’expresso, s’excusant d’avoir augmenté ladite consommation, comme dit son patron pour faire face aux « charges sociales ».

Mon épouse et moi, Madame la ministre, comprenons tout l’intérêt que vous portez à l’évolution de nos retraites et nous savons à quel point vous vous faites du souci pour leur avenir.

Maintenant, nous attendons de savoir combien nos retraites complémentaires vont être revalorisées. Nous avons appris que les « partenaires sociaux », en l’occurrence nos anciens patrons et quelques syndicats à leur botte ( CFDT surtout), avaient décidé de réduire nos pensions par de savants calculs qui conduiraient à de sévères ponctions sous prétexte que le patronat serait dans l’incapacité de verser sa cotisation.

Nous savons à quel point vous êtes attendrie quand ceux-ci viennent vous implorer.

Il semblerait, Madame la ministre, que vous avez encouragé cette pratique qui va toucher particulièrement les futurs retraités, mais nous aussi, qui voyons depuis des années notre retraite complémentaire se réduire comme une peau de chagrin.

Nous savons que les sacrifices que vous nous demandez ne seront pas vains. Ainsi nous avons appris avec quelle ardeur les patrons nous demandent de réduire nos pensions. A ce qu’il parait, n’est pas étranger le fait que vous nous choyez par quelques euros pour permettre à ces gens là de s’engraisser avec de magnifiques retraites chapeaux, parfois représentant plusieurs centaines de milliers d’euros par an.

Encore une fois merci, madame la ministre des maltraités, si un jour je vous rencontre, je me ferai un plaisir de vous offrir un jus de chaussettes en guise de réciprocité pour honorer ces inhabituels étrennes que vous nous faites avant l’heure.

Au fait, quand vous partirez en retraite, Madame la ministre, j’espère que vous ne serez pas au dernier sous et que vous ne regarderez pas comme nous à la loupe vos propres revalorisations.

Salutations.

Bernard LAMIRAND

Voir les commentaires

Rédigé par aragon 43

Publié dans #syndicalisme

Repost0

Publié le 11 Novembre 2015

Rédigé par aragon 43

Publié dans #paix ou guerre

Repost0

Publié le 10 Novembre 2015

PARMI SES AMIS REAC
PARMI SES AMIS REAC

LE REAC VIENT DE TIRER SA REVERENCE

André Glucksmann vient de périr dans la mer de ses effluves réactionnaires.

En philosophie, on pourrait dire que somme toute la vie est précaire et la mort notre avenir à toutes et tous .

Alors, pourquoi, depuis ce matin, les médias ont ouvert leur registre mortuaire pour André Glucksmann avec une si grande appétence à l’exemple de France-Inter ?

René Girard, anthropologue et philosophe français, de renom international, qui vient de mourir dernièrement, France-Inter n’en a pas fait un tel « tintouin ».

Il faut dire que certains de ces présentateurs sont ses auxiliaires dans la verve de l’idéologie dominante libérale qui caractérisent nos médias.

Glucksmann fut maoïste en 1968 et rejeta ensuite le marxisme nous disent les adulateurs du philosophe. Qu’était-ce ce « maoïsme » sinon qu’un rassemblement hétéroclite et notamment de fils de bourgeois et de certains intellectuels !

D’autres comparses, pris par la fougue et l’enthousiasme de 1968, comprirent vite le cul-de-sac dans lequel ils se mettaient avec ces déchainés qui s’étaient baptisés à Usinor Dunkerque « les Katangais » du nom de ceux et celles qui occupaient la Sorbonne en 1968.

Dans mon usine, j’ai vu les maoïstes se déchainaient contre les communistes. J’étais tout jeune militant syndical CGT et jociste, nous étions en grève, une des grèves les plus longues qui eut lieu dans ma boite. Nous avons été les derniers à reprendre le travail mais nous avions obtenu des résultats revendicatifs importants pour les sidérurgistes tout en luttant pour sortir notre pays de l’emprise gaulliste.

Ce qui ne fut pas le cas pour ces agités qui comme à Usinor Dunkerque venaient dénaturer notre lutte et firent refluer les luttes et la victoire de la droite gaulliste aux élections législatives en fut une des conséquences.

Ces maoïstes et autres comme Kessler qui devint ensuite assureur et vice président du Medef n’avaient pas pour but de lutter pour le monde du travail et nous les avons vu occuper des postes de responsabilités que leur offrit tous les pouvoirs et certains trônent dans les groupes capitalistes du CAC 40 et dans les grands organes de presse capitalistes.

Je vois encore à cette époque la haine qu’ils déversaient contre les communistes français qui avaient tant fait pour donner des droits sociaux aux travailleurs quand ils ont été au gouvernement du pays de 1945 à 1947.

Le soit disant humanisme dont l’affuble ses thuriféraires n’était qu’un paravent pour masquer ce qu’il était réellement : un réactionnaire.

Dernière chose : André Glucksmann marxiste à ces débuts, quel mensonge !

Marx n’a rien à voir avec ce philosophe de droite qui fut que l’assistant de Raymond Aron dont on sait que le marxisme était loin d’être sa tasse de thé.

Alors faire un hommage à cet individu qui a tourné et retourné sa veste dans tous les sens allant jusqu’à « bajer* » le cul de Sarkozy avec ses amis Kouchner, Bernard Henri Levy pour lancer des guerres interventionnistes, qui, aujourd’hui, ont fait des centaines de milliers de morts en Irak, en Lybie et ailleurs ne peut être que l’hommage du vice.

Bernard LAMIRAND

*embrasser patois chti

Voir les commentaires

Rédigé par aragon 43

Publié dans #SOCIETE

Repost0

Publié le 9 Novembre 2015

Rédigé par aragon 43

Publié dans #syndicalisme

Repost0

Publié le 4 Novembre 2015

LA MISE A MORT DU CODE DU TRAVAIL
LA MISE A MORT DU CODE DU TRAVAIL

LE CODE DU TRAVAIL MIS A MORT

Le gouvernement vient d’annoncer la mise à mort du code du travail.

Son procès commencera rapidement et durera le temps qu’il faut pour le réduire au minimum nous ont dit Valls et la ministre du chômage.

Une longue histoire ce code du travail.

Il s’appellera dès le départ le code du travail et de la prévoyance.

IL est né le 28 décembre 1910. Il portera sur les conventions en matière de travail ( contrat de travail, salaires, apprentissage, placement). Il intègrera la loi relative à la création des syndicats professionnels, il regroupera les lois sur le temps de le temps de travail à 11heures par jour des femmes et des enfants et la loi de 1898 sur les accidents du travail, puis il fit son chemin tout au long du vingtième siècle accumulant plein de protections pour le monde du travail

Il va être dès lors l’objet de tous les attaques du patronat et de la bourgeoisie.

La lutte de classe va le marquer profondément : des pages entières seront écrite dans le sang des révoltes et des luttes et elles relatent les revendications et les succès des travailleurs face à l’exploitation capitaliste.

Nous verrons apparaitre les résultats des grandes luttes du siècle dernier, notamment les acquis du front populaire de 1936 avec la réduction du temps de travail, les congés payés, les conventions collectives etc… puis celles de la libération avec les comités d’entreprises, les délégués du personnel, les comités d’hygiène et de sécurité, les règles pour l’emploi à durée indéterminée, le travail de nuit etc…

C’est cet outil qui fait hurler le capital dans sa quête du profit maximum ou rien ne doit être laisser au hasard pour la rémunération des actionnaires.

Un code du travail trop gros nous disent-ils et un code illisible clament-ils. Allons-donc, les travailleurs savent le manier et le lire parfaitement quand ils demandent son respect là où ils travaillent dans les conditions de plus en plus dures et précaires. C’est cela qui ennuie les patrons négriers dans leur volonté d’avoir une main d’œuvre quasi-totalement gratuite et disponible selon leur vouloir.

Ce jour du 4 novembre donc est un jour noir pour le code du travail. Valls et sa « ministresse » du travail s’apprêtent à lui tordre le cou.

Certes, disent-ils, la main sur le cœur, ils ne toucheront pas aux 35heures, au smic, aux contrats à durée indéterminée ; mais derrière cette promesse ils annoncent que l’on pourra travailler plus de 60 heures par semaine en cas de besoin du patron, de faire des heures supplémentaires moins rémunérées ou pas rémunérées du tout si nécessaire et selon la situation de l’entreprise en procédant par accord d’entreprise avec des syndicats signataires représentant au moins 50 % des salariés.

On pourra renvoyer les salariés et les presser comme des citrons.

Baisse des salaires, travail nuit et jour, dimanche et jours fériés, contrats précaires devenant la règle voilà toutes les manipulations possibles auxquelles le patronat pourra se servir d’un code du travail désossé.

La bible patronale le remplacera, elle est déjà fourni et dans les documents des DRH plein de choses perverses se mijotent.

Tout sera bon pour parvenir à faire en sorte que le chantage paye et que des syndicats cèdent sous la pression patronale ou pis acceptent de collaborer à ce que les salariés ne soient plus qu’un variable d’ajustement pour la recherche du profit maximum.

Avec un code squelettique, rachitique, inconsistant, les maitres ( c’est ainsi qu’il faut les appeler) pourront établir leur propre règlement interne du travail à l’entreprise et l’imposer. Nul doute que les consignes, les ordres, les humiliations seront affichées comme la nouvelle loi auquelle tout travailleur devra se soumettre.

Et dire que cette trahison vient d’un gouvernement et d’un président de la République socialiste.

Alors pour réaliser cette trahison, ils ont confié le travail et le réquisitoire à celui qui va devenir l’avocat général réclamant la peine de mort du code du travail : il s’agit de Badinter qui fera le sale boulot : celui dans un matin blafard de faire mourir des centaines d’années de luttes des travailleurs pour des droits du travail par la loi pour l’ensemble de travailleurs. Il sera assisté de Gattaz comme témoin privilégié et de la CFDT pour donner l’absolution au condamné à mort.

Oui, ils existent des félons qui viendront alors contempler la mise à mort et se contenteront des miettes de leur trahison.

« Travailleurs de tous les pays unissez-vous » disait le manifeste communiste de Marx.

Faisons en sorte que le réquisitoire de luttes des travailleurs viennent fausser celui de ce vil gouvernement et de son avocat général Badinter.

Bernard LAMIRAND

Voir les commentaires

Rédigé par aragon 43

Publié dans #syndicalisme

Repost0

Publié le 29 Octobre 2015

Au qatar, les nababs et émirs exploitent à mort la force de travail comme le faisaient les colonsl
Au qatar, les nababs et émirs exploitent à mort la force de travail comme le faisaient les colonsl

HOLLANDE REMET CE JOUR EN DOUCE LA LEGION D’HONNEUR AU PDG DE LA COMPAGNIE AERIENNE DU QUATAR .

Au moment où est annoncées que les constructions des infrastructures pour la coupe du monde de Football au Qatar en 2020 auront fait plus de 7000 morts en 2022, de travailleurs réduits à l’esclavage, Hollande remet donc la légion ‘honneur.

INADMISSIBLE

Voir les commentaires

Rédigé par aragon 43

Repost0