COMMUNISME DEVENIR

Publié le 24 Août 2007



SURPRENANT

Par Bernard LAMIRAND 

Un article ce matin paru dans l'humanité me laisse perplexe.

L'article "PCF: toutes les questions sont ouvertes" m'interrogent fortement sur le sens des réponses esquissées par l'auteur Olivier Meyer journaliste de l'humanité.

Je cite " Les premières prises de position publiques de dirigeants permettent de penser que les clivages qui traversaient le parti ces derniers temps seront bousculés.Certaines de ces positions s'inscrivent dans le débat sur une recomposition de la gauche, se prononçant parfois sur la nécessité de créer une nouvelle force politique.D'autres, sans forcément écarter l'idée d'une recomposition militent pour que le débat s'ouvre d'abord sur l'état de la société, les réponses à porter aux défis du monde. Marie- George Buffet s'est pour le moment interdit de mettre en débat son propre point de vue. Elle pourrait commencer à le faire lors de sa rentrée politique le 30 août lors du rendez-vous national de la vignette......".

Ce commentaire du journaliste m'interroge dans le sens de la mise en avant d'une nouvelle organisation politique: laquelle ? Proche des socialistes, proche de la LCR  !

Et si des communistes ont un autre avis sur la question ?
Olivier Mayer semble l'ignorer; par exemple il y a des communistes, j'en suis, qui pense que le PCF à de l'avenir au sein d'une gauche qui doit faire la clarté sur sa démarche par rapport au capitalisme et non par le bout de la lorgnette du libéralisme qui n'est qu'une forme particulière de la stratégie du capital.

Je crains que certains sont déjà entrain de manipuler le débat pour mettre en valeur des thèses que je ne partage pas ; notamment celle de Gayssot cherchant sa voie dans un nouveau parti qui ne porterait plus le nom de communiste.

Je comprends que certains veulent en rabattre sur l'idée du communisme, ce mot gêne certains dans leur tentative de participer à la naissance d'un mollusque invertébré regroupant des forces disparates dont on a vu le résultat avec les comité anti-libéraux.

Que les choses soient claires, pour ma part, je ne m'oppose pas à un travail de la gauche sur la base d'un front anti-capitaliste mais cela peut et devrait se faire avec un parti communiste en prise avec le 21eme siècle et la pensée Marx laquelle je tiens particulièrement.

J'ai saisi encore dans cet article que les dirigeants vont bientôt donner leur point de vue, c'est leur droit au même titre que tous les communistes; mais c'est seulement leur droit; tout le monde compte pour un.

 

Rédigé par aragon 43

Publié dans #communisme

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article