FRONT DE GAUCHE CE DIMANCHE A MONTATAIRE

Publié le 31 Mai 2009


 

 

 

A MONTATAIRE AVEC LE FRONT DE GAUCHE

 

Aujourd’hui dimanche, c’était le marché de Montataire, il faisait beau, beaucoup de gens faisaient leur marché.

Les communistes de Montataire, comme d’habitude, et comme chaque dimanche, étaient là pour discuter et distribuer l’expression communiste et l’Humanité Dimanche.

Cette semaine c’était le matériel des élections européennes avec le front de gauche conduit par Jacky Hénin, député Européen communiste sortant.

Les camarades avaient installé une table avec appel public à voter Front de Gauche.

Chacun d’entre nous s’est évertué à donner le tract et à engager la discussion avec les passants.

Les socialistes, un peu plus loin, distribuaient leur matériel ainsi que les écologistes.

Pour ma part, j’ai remis une bonne centaine de tracts en essayant d’engager la discussion.

Environ une vingtaine de personne ont décliné le tract que je leur proposais.

Certains m’ont dit qu’ils n’iraient pas voté.

A dire vrai, l’abstention, régulièrement distillés par les sondages et repris par les médias installe un climat d’inutilité d’aller voter.

C’est voulu.

On sent bien la main de la bourgeoisie derrière cette idéologie de l’abstention.

Sarkozy ne veut pas d’un vote contre lui et la meilleure façon de continuer, comme si de rien n’était, c’est que les travailleurs, les victimes de sa politique, s’abstiennent.

Une personne que j’interrogeai à ce sujet, a été on ne peut plus claire, en me disant que Sarkozy avec 50 % de votants et une gauche divisée sera encouragé à aller encore plus loin dans les licenciements et la baisse des salaires et des retraites.

Des jeunes à qui je donnais le tract se sont senti concernés par ces élections ; ils ne connaissaient pas le front de gauche, ils avaient le tract des écologistes et semblaient opter pour cette solution ; je leur ai expliqué le chemin de Cohn Bendit, le soit disant révolutionnaire de 68 passé avec armes et bagages à l’acceptation de la constitution européenne de Giscard d’Estaing. Parmi les quatre, il y avait une jeune fille plus décidée, elle a accepté de signer l’appel à voter Jacky Hénin.

Deux passants, jeunes, la trentaine, d’un air rageur m’ont refusé le tract en me disant qu’ils étaient devenus apolitiques et qu’ils n’iraient pas voter dimanche prochain.

L’un est parti mais l’autre s’est accroché à la discussion avec moi, c’était un électeur communiste, il ne voulait plus aller voter en mettant tout le monde dans le même sac.

Nous avons discuté prés d’un quart d’heure, je lui ai expliqué que le refus de vote et surtout l’abandon d’un vote communiste à travers le front de gauche ne lui rendrait pas service.

Son abstention valait sanction devant les promesses de la gauche jamais tenue disait-il,  mais au bout de la discussion, quand je lui ai dit que son refus de vote était un vote pour la bourgeoisie, alors il s’est mis à réfléchir, à ne plus mettre le PCF et le Front de gauche dans le même sac. Je l’ai quitté en lui disant qu’il était regrettable qu’il n’aille pas voter : il s’est alors retourné en me disant : bon j’irai voter !

Un jeune couple passant par là, s’est mis aussi à discuter, il venait d’un village et il voulait connaître le front de gauche, la femme semblait plus intéressée : qui était dedans, y avait-il des communistes.

Nous avons discuté d’unité, d’une Europe des travailleurs et non d’une Europe des actionnaires et ils m’ont dit qu’ils iraient voter quoiqu’en disent les médias.

Une autre personne âgée m’a étonnée en me disant que l’abstention c’était tout bon pour les patrons et pour laisser toute liberté aux actionnaires d’en profiter.

Et puis, j’ai un retraité qui a refusé mon tract, sous prétexte que l’on disait trop de mal de Sarkozy, un homme bien me dit-il, et vous devriez vous unir à lui renchérit-il.

J’ai essayé d’en savoir un peu plus sur cette personne, c’était un vieil ouvrier des câbles de Lyon, il avait une petite retraite et pourtant il était convaincu qu’actuellement il fallait une sorte d’union sacrée. Je n’ai pu le convaincre, pourtant je lui ai expliqué que celui qui a abaissé sa retraite depuis des années c’était Sarkozy. Tant pis.

Nous pouvons voir, à travers ces quelques expressions (mais attention plein d’autres faisaient consensus avec le Front de Gauche), les dégâts de l’idéologie dominante, celle du fric, celle du chacun pour soi. Un retraité commerçant s’approcha à ce moment et me dit que lorsqu’il était commerçant, il ne faisait pas de politique, mais que maintenant en retraite il voyait bien les dégâts de la politique de la droite.

Un jeune, 20-25 ans environ passa devant moi avec un tract écologiste à la main, il prit le tract Front de Gauche qu’il ne connaissait pas, il fut intéressé par les explications sur le recherche d’union à gauche du PCF et de la mise en place d’un front de gauche. Il découvrait autre chose que le simple vote écologiste et je suis persuadé que dans sa tête cela a dû le faire réfléchir et que son vote de dimanche prochain ne sera pas qu’un refuge ni vers l’abstention, ni vers l’écologie.

Bon, il y a encore du travail à faire.

Surtout convaincre d’aller voter : la seule alternative à l’abstention est vraiment le vote front de gauche.

Je suis persuadé que la bourgeoisie a tout intérêt à ce que les citoyens restant à la maison pour continuer comme si de rien leur politique tant française qu’européenne défavorable aux salariés et aux retraité.

Un camarade, me disait hier, que l’abstention était un acte éminemment de classe. Certainement !

Mais où il se trompe lourdement, c’est un acte de classe de la bourgeoisie et c’est comme cela qu’ils ont dégouté, des travailleurs à ne plus aller voter.

Aux Etats-Unis, il n’y a plus que les gens aisés et bien placés, casés, qui votent.

Le prolétariat ne sait même plus que l’on vote et il se fait mener par le bout du nez par tantôt les démocrates et tantôt les républicains qui se partagent le pouvoir en faveur de leur bourgeoisie.

Méditions cela pour l’Europe.

L’abstention c’est un vote utile pour les actionnaires.

Votons Jacky Hénin, votons front de gauche.

 

Bernard LAMIRAND

 

 

 

 

Rédigé par aragon 43

Publié dans #communisme

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article