FRONT DE GAUCHE AU MARCHE A NOGENT CE VENDREDI

Publié le 29 Mai 2009

 

 

 

 

 

 

FRONT DE GAUCHE A NOGENT SUR OISE

 

Ce vendredi après-midi, les communistes de Nogent-Sur Oise ont été présents sur le marché de la ville pour distribuer le tract du front de gauche emmené par Jacky Hénin député européen sortant.

L’accueil a été plus ouvert que le précédent.

Il y avait de la concurrence : le parti socialiste distribuait un tract pour la défense des services publics et pour voter socialiste. Il n’est jamais trop tard pour bien faire après leur vote du traité constitutionnel de la libre concurrence et le traité de Lisbonne de Sarkozy auquel ils se sont abstenus.

Bon, passons. Ah, au fait, il y avait aussi les écologistes de Cohn Bendit et du retourneur de veste Bové.

Quand je pense que des cocos voulaient présenter Bové comme candidat aux présidentielles. On l’a échappé belle.

J’ai pris donc le temps de discuter avec les gens qui passaient tout en leur donnant le tract.

Des choses intéressantes : à la question que je leur posais s’ils connaissaient le front de gauche, j’avais des réponses beaucoup plus favorables qu’il y a quinze jours.

Ils me demandaient si le PCF en faisait partie.

Un homme, d’une quarantaine d’années, d’origine algérienne, m’a indiqué qu’il ne pouvait voté car il ne s’était jamais inscrit mais qu’il comptait le faire pour les prochaines élections.

Nous avons discuté ;  je lui ai demandé de nous aider, s’il ne pouvait voter il pouvait parler du front de gauche et chemin faisant je lui ai proposé l’adhésion au PCF :  il a accepté de donner son nom et son adresse pour que la cellule le contacte.

Les retraités(es) avec qui j’ai discuté, étaient très remontés (es) contre ce qui se passe en ce moment ; la situation les inquiète, pour eux tout se dégrade, tout va mal et j’ai pu constater chez ces retraités (es) que le discours sécuritaire de Sarkozy ne suffisait plus.

J’ai eu ce même sentiment de la part d’hommes et de femmes plus jeunes et certains (es) me disant qu’ils avaient été trompé par Sarkozy où que Sarkozy avaient bien trompé les gens.

Bref, une mauvaise opinion de ce président de la république et de ce gouvernement.

Une dame, voilée, poussant un landau, très ouverte et souriante, s’est arrêtée pour prendre le tract et bien vérifier s’il était d’essence communiste en me disant que son mari travaillait à Montataire, une ville communiste, et qu’à Montataire la municipalité était beaucoup plus active et sociale que celle de Nogent.

Elle connaissait Jacky Hénin de nom car c’est un communiste du nord et elle et son mari son natif du Pas de Calais.

Bref, une bonne distribution, des discussions car je n’imagine pas distribuer un tract sans avoir un mot avec les gens, une interrogation, une réflexion et souvent la discussion part de là.

Je suis reparti avec une satisfaction, il me semble que le Front de gauche est entrain de prendre de la dimension malgré le black-out des médias.

Dernière chose, les gens sont très attentifs à l’idée du rassemblement à gauche.

Ils apprécient la démarche des communistes.

Cette distribution s’est faite avec des communistes que j’apprécie beaucoup car ils sont des militants et militantes toujours présents.

 

Bernard LAMIRAND

 

Rédigé par aragon 43

Publié dans #communisme

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article