LE PLAISANTIN DE L’OISE

Publié le 31 Août 2008



Au moment où les couches populaires se demandent comment ils vont faire face à la rentrée scolaire avec des salaires insuffisants, le député de la droite de Nogent, Clermont et Alentours n’a rien trouvé de mieux que de dénoncer le soit- disant détournement de l’allocation de rentrée scolaire.

Une façon d’esquiver les problèmes de la rentrée et de se montrer à son coach Sarkozy.

Extrait :

Selon le député UMP Edouard Courtial, interviewé dans Le Parisien Dimanche du 31 août, l’Allocation de rentrée scolaire (ARS) est "détournée pour des achats pour la famille". Le jeune élu de 35 ans déposera à la rentrée un amendement au projet de loi de financement de la sécurité sociale dans lequel il préconise, afin de mettre un terme à de telles pratiques, de mettre en place un système de "chèques achats rentrée scolaire".

En fait, ce procureur aurait, de sources sures, vu des parents acheter des écrans plats.

La belle affaire, tout le monde en ce moment achète des fournitures scolaires qui dépassent les sommes prévues par l’allocation et s’il en est d’achat d’écrans plats, c’est aussi parce que le besoin s’en fait sentir y compris pour les enfants.

Soyez au gout du jour Courtial !

Occupez-vous plutôt de donner des moyens aux hôpitaux de Creil et de Clermont qui souffrent actuellement de vos votes à l’assemblée nationale notamment concernant le budget de la sécurité sociale.

Ce député de droite, élu dans des concours de circonstances « de dépit » des populations ( face à la querelle des égos socialistes en 2002 et 2007 pour avoir la place dans une circonscription de gauche, puisqu’elle regroupe des communes qui sont majoritairement de gauche), est manifestement plus prompt à dénoncer la soi-disante utilisation de l’allocation de rentrée scolaire que l’emploi par la bourgeoisie des cadeaux qu’elle reçoit du gouvernement, notamment le paquet fiscal de 15 milliards accordé à tous les gros nantis qui eux n’ont pas de problème pour s’acheter des écrans plats et surtout des voiliers pour naviguer entre membres de la jet-set.

Allons voir dans les familles de ces « riches » : ils ont tous dotés leur progéniture de tout le matériel informatique pour utiliser ces nouvelles technologies qui sont d’un puissant secours pour éduquer les leurs ; et ils ne manquent pas de téléviseurs, de cassettes et de disquettes pour former leur progéniture. Peut-être que le redresseur de tort Courtial a peur de la concurrence de tous ces jeunes défavorisés qui veulent aussi bénéficier des technologies de pointes éducatives.

Et ce brillant défenseur des deniers publics voudrait ainsi orienter les achats scolaires des gens de conditions modestes. Pourquoi un enfant de condition modeste n’aurait pas droit de se doter lui aussi d’ordinateurs et d’écran plats ?

Cette allocation scolaire a été mise en place pour justement palier à ces inégalités et faire en sorte de les réduire.

Monsieur Courtial, quant à lui, s’il a des enfants, ne doit pas avoir de difficultés pour leur payer des ordinateurs ou autre matériel. Je pense que cette allocation scolaire de rentrée doit être nettement plus élevée et permettre que tous les enfants soient à égalité dans l’école publique.

Si Monsieur Courtial craint que l’argent ne soit utilisé à d’autres fins que l’école, je lui propose non pas de d’instituer des « chèques achats rentrée scolaire » mais de faire en sorte que tous les enfants aient droit aux mêmes moyens éducatifs et que ces moyens soient prévus dans le budget de l’état dont la charge numéro un est l’éducation faut-il le rappeler.

Par exemple pour l’achat des livres scolaires du primaire jusqu’en fin d’études supérieures ; et pourquoi pas la dotation d’un ordinateur personnel pour chaque enfant à partir du primaire.

Alors Courtial, fait un peu peuple : propose la gratuité totale des fournitures scolaires prises en charge par le budget de l’état avec financement des grandes fortunes.

Chiche…

Bernard LAMIRAND

Rédigé par aragon 43

Publié dans #Actualités

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Comme notre zébulon napoléonien, Monsieur Courtial va dans le sens que ce que les gens pensent réellement, qu'ils soient de gauche ou de droite. J'ai, même, entendu des communistes dirent qu'il a raison.Cet article permet de remettre les pendules à l'heure
Répondre