UNE RECETTE SURE ET CERTAINE

Publié le 18 Août 2008


 

Fillion réunit ce matin son état major financier face à la crise et à la récession de l’économie française en recul sur tous les tableaux.

On nous annonce des mesures pour y faire face.

Evidemment des ponctions sur le budget prévu pour tout ce qui concerne le social.

Le « travailler plus pour gagner plus » n’a donc pas été la recette magique pour redonner à l’économie française de la croissance.

Nous le savions depuis le départ que c’était de la poudre aux yeux.

Les « Héraults » du redressement ne sont que ceux du «  gagner plus pour les actionnaires ».

La « Lagarde du capital » ministre de l’économie était encore hier soir  à la recherche de solutions ; je lui en propose une qui serait intelligente et qui ne couterai rien aux travailleurs : une taxe sur toutes les plus values réalisées, qu’elles soient bancaires, dividendes, ventes d’actions, distributions d’actions.

Je propose un débat national pour en fixer le pourcentage qui pourrait dépasser les 10% et qui ne mettrait pas sur la paille les nantis.

Plusieurs dizaines de milliards pourraient être dégagées pour augmenter tout de suite les salaires et les retraites seuls moyens de relancer la croissance et l’emploi.

Chiche Fillion !

Bernard LAMIRAND

 

 

Rédigé par aragon 43

Publié dans #politique

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article