19 OCTOBRE ET HOP... A LA PROCHAINE ENCORE PLUS FORTE...

Publié le 19 Octobre 2010

19 OCTOBRE ENCORE ET ENCORE JUSQU'A CE QUE L'HYDRE SARKOZIEN SE CONSUME TOTALEMENT AVANT L'HIVER.

 

Manif-19-10-2010-009.JPG

 

Montataire 19 octobre.

10 heures.

Les rues de la ville ouvrière du bassin creillois se remplissent de nombreux manifestants (es).

Plus fort que le 12 Octobre.

Les lycéens sont là, ils viennent de Montataire et du lycée Marie Curie de Nogent sur Oise.

Impressionnant de voir ces jeunes hommes et ces jeunes filles, bras dessus et bras dessous, manifester pour la première fois pour nombre d'entre eux.

Manif-19-10-2010-020.JPG

Les slogans cognent, leur colère est juste, et leur jeunesse exprime tout autant de la fraternité, de la solidarité pointant ceux qui ne leur offriront ni emploi ni retraite si on les laissent faire leur sale besogne.

Voir des jeunes manifestaient pour leur retraite est significatif de l'état de dégradation de la société. Quand elle désespère la jeunesse, rien ne va plus.

Le député du coin, UMP s'entend, le mirliflore Courtial, n'était évidemment pas là pour écouter les revendications de ces jeunes. Lui qui prétend que ces jeunes aiment mieux un écran plat en dépensant la prime de rentrée scolaire.

Hier soir, un comité l'attendait à une permanence qu'il comptait tenir à Nogent.

Le "froussard" n'est pas venu pour rendre compte de son mandat et le pourquoi il inflige à des travailleurs de continuer à travailler jusque 62 ans et 67 ans pour ceux qui n'ont pas de carrière complète.

Depuis qu'il a été élu député de ma circonscription, en 2002, l'homme n'a jamais défendu l'emploi et de nombreuses entreprises ont été fermées. C'est l'Attila de l'industrie. Là où il passe, l'emploi trépasse.

On lui demandera des comptes en 2012.

Jeunes et moins jeunes, vous qui allez vous payer plusieurs années de travail supplémentaire, vous le devez à ce député de droite.

Manif-19-10-2010-018.JPG

 

Donc une belle manifestation, de nombreux salariés présents, des retraités en plus grand nombre mais sans banderoles( on fera le nécessaire la prochaine fois).

 

Manif-19-10-2010-038.JPG

 

Cet après-midi, à l'Assemblée nationale, cette droite avait le verbe revanchard, haineux, et sous le masque, soit disant serein du premier ministre, apparaissait l'inquiétude de ce pouvoir qui s'accroche à une réforme rejetée par une grande majorité de français.

Alors, ils n'ont plus que la répression et bondir sur tout événement violent, venant de crapules qui, bizarrement, apparaissent subitement pour détourner les français de la sympathie et de l'accord qu'ils ont envers la lutte actuelle.

71 % c'est trop pour eux. Il faut casser le thermomètre… donc casse… casse… casse…

 

images pincon

 

Cela me rappelle des événements où soudain le recours à des casseurs s'organisaient quand manifestement les arguments faisaient défaut pour défendre un projet rejeté par le peuple.

Rappelons les exactions dans les cités en 2002, en pleine élections présidentielles et celles de 2007 à la gare du Nord  avec des canailles qui circulaient bien avant les agressions et aussi celle de la grande bataille des sidérurgistes en 1979 où, devant la popularité des sidérurgistes en luttes, le gouvernement de droite de l'époque n'a pas hésité à mettre dans la rue des casseurs patentés pour casser des vitrines du coté de l'opéra.

Je voudrais être une petite souris dans certains endroits où se trament  ces opérations d'égouts.

Et puis, cette école de la république détruite cette nuit.

Attendons de trouver les coupables avant de se prononcer mais cela vient fort à propos, ne trouvez-vous pas ?

Pas d'amalgame dit le gouvernement… ok… mais lui fait l'amalgame considérant que les jeunes sont instrumentalisés par la gauche.

 

(photo Yvette Cesbron. Merci)

 

Bernard LAMIRAND

Rédigé par aragon 43

Publié dans #Actualités

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article